Retour

Légumes en conserve


Champ

En premier lieu, notre circuit Conserves débute dans la nature. Nos partenaires agriculteurs, garants d’une agriculture respectueuse de l’environnement, récoltent et fournissent les légumes dans le plus strict respect de notre charte d’approvisionnement.

Réception, agréage

Toutes les analyses et vérifications ont ici pour but de s’assurer de la conformité des légumes recueillis aux exigences Bonduelle : goût, couleur, calibre, maturité.

Tri par ventilation

Un système de flux d’air permet de séparer les produits les plus denses (graines) des plus légers (feuilles, gousses).

http://youtu.be/9mI0aeDEn7U

Epierrage, lavage

Un système de flux d’eau permet d’isoler d’éventuels cailloux, bouts de verre… des légumes sélectionnés. Commence alors le lavage : cette opération essentielle élimine les matières étrangères (terre, poussière) et les possibles contaminations provenant du sol.

Eboutage

Les extrémités des légumes sont coupées mécaniquement, dès lors qu’ils « dépassent » des fentes de l’appareil dans lequel ils transitent.

Calibrage

Extra-fins, fins, très fins… Certains légumes passent dans des cylindres perforés qui les sélectionnent selon leurs dimensions.

Blanchiment

Cette opération est réalisée à l’eau chaude où la vapeur permet l’élimination des gaz contenus dans les légumes, l’adoucissement des goûts un peu forts, la réduction de l’activité des enzymes de dégradation…

Emboitage

Il s’agit ici de doser idéalement la quantité de légumes en fonction de ce qu’annonce l’étiquette. Nous utilisons des procédés volumétriques ou pondéraux particulièrement précis.

Jutage

Un jus constitué d’eau, de sel et d’épices recouvre la plupart des produits appertisés. C’est lui qui révèle encore plus la saveur des produits, tout en aidant leur cuisson.

Sertissage

Une autre étape importante car ici, on ferme la boîte de conserve grâce à un système de pliage innovant. Un procédé de serrage garantit ensuite l’étanchéité et de fait, la bonne conservation des légumes. Tout est prêt pour indiquer sur la boîte la Date Limite d’Utilisation Optimale.

Stérilisation

Destruction des microbes qui pourraient rendre le produit non consommable. Température très haute à cette étape, qui assure aussi la cuisson et la conservation des légumes.

Stockage boîtes blanches

Une fois refroidies, les boîtes sont empilées et rangées sur des palettes, puis stockées en entrepôts. On approche ici du terme de la demi-journée entre le champ et l’usine.

Etiquetage

De la préparation de la commande, on passe à l’étiquetage. Il s’agit d’expliquer simplement et clairement au consommateur, dans sa langue, tout ce qu’il faut savoir : valeur nutritionnelle, contenu, conseils, poids…

Conditionnement, expédition

Les palettes de boîtes n’attendent plus qu’à être chargées.

Haut
de page