Retour close-menu Created with Sketch.

En cliquant sur J'accepte, vous acceptez l'utilisation de cookies pour des raisons techniques, à des fins d’analyse statistique et de gestion du trafic Web (cookies analytiques), de partage d'informations avec les annonceurs sur d’autres sites internet, en vue de vous proposer des informations pertinentes (cookies de ciblage) et qui correspondent à vos intérêts (cookies de personnalisation).Le Groupe Bonduelle a mis à jour sa politique de confidentialité et la gestion des données de ses utilisateurs.En savoir plus.

Communiqué de presse

Bonduelle : Un acteur majeur de l’Agro-industrie du Sud-Ouest

Le Groupe Bonduelle dans le Sud Ouest

L’union fait la force : Création de Soléal en 2005

Le Groupe Bonduelle est présent en Aquitaine depuis 1978, le site de Labenne étant d’ailleurs le premier site du Groupe dans la région. En 2005, Bonduelle s’est associé à 3 importantes coopératives du Sud-Ouest en créant Soléal, dans le but de développer et pérenniser la filière dans la région. Cette organisation permet à chacun de bénéficier de l’expertise de l’autre, d’optimiser les coûts de production et de créer des synergies afin de produire plus et surtout mieux. Un pari réussi qui permet aujourd’hui à Bonduelle et ses partenaires d’être les premiers producteurs européens de maïs doux.

Depuis 2015, Soléal est dirigé par Gautier Mulliez et son pilotage se fait sur le principe d’un 50% Bonduelle, 50% coopératives.

 

Zoom sur le site de Labenne

 

Une campagne qui s’annonce prometteuse

Les fortes chaleurs de ces dernières semaines ont provoqué un démarrage précoce des récoltes. Malgré cela, la qualité et la quantité des légumes produits sont au rendez-vous.

Les plannings sont établis en fonction d’une moyenne météorologique « historique », cependant la réalité est parfois différente et c’est particulièrement le cas ces deux dernières années. En 2014 par exemple, juin et juillet ont été froids et humides, alors que nous sommes cette année sur des mois chauds et secs. Ces conditions imposent aux agriculteurs, aux équipes agronomiques et à l’usine, une constante adaptation, que ce soit dans la conduite des cultures, l’organisation des récoltes ou les plannings de production de l’usine. En effet, les agronomes et agriculteurs sont en lien quotidien avec l’organisation de l’usine afin de réajuster les plannings en fonction de la quantité de légumes disponibles dans les champs : flexibilité et adaptabilité sont deux qualités indispensables dans ces métiers.

Zoom sur le site de Labenne

Le site de Labenne travaille avec 200 agriculteurs, qui cultivent 4 500 Ha, emblavés majoritairement pour le maïs doux. Il représente 80% des volumes produits par l’usine, les 20% restant étant des haricots verts. A noter d’ailleurs que le site de Labenne est la seule usine du Groupe à produire les haricots verts rangés machine.

La campagne, qui devrait s’étendre jusque mi-octobre environ, en est à son tout début mais le Groupe est confiant quant à la réalisation des volumes attendus cette année.

 

2,1 millions d’euros investis sur le site en 4 ans

Afin de poursuivre le développement de l’activité de la filière dans la région, le site de Labenne a fait l’objet de plusieurs investissements ces dernières années. Le premier d’entre eux, et non le moindre, a été la construction d’un entrepôt de stockage de 6 000m² sur le site de l’usine, avec le double objectif de gagner en autonomie et de réduire l’impact environnemental du site en supprimant les trajets vers les lieux de stockage extérieurs. L’entrepôt est en service depuis 2012.

D’autres investissements ont été réalisés, comme par exemple l’installation d’un diffuseur d’huiles essentielles au-dessus de la station d’épuration afin de limiter l’émission d’odeurs. Le diffuseur est directement relié à une station météorologique, qui assure une mise en route automatique en cas de fortes chaleurs notamment.

De même, l’outil industriel bénéficie aussi d’investissements réguliers, afin de conserver le leadership et continuer d’offrir au consommateur une qualité de produit optimale. Ainsi, le site de Labenne est désormais équipé de 7 trieurs optiques, permettant de toujours mieux détecter la présence d’éventuels corps étrangers lors de la préparation des légumes. 2 lignes d’emboitage haute cadence d’une capacité de 600 boîtes par minute ont également été ajoutées, ainsi qu’un stérilisateur supplémentaire multi-format.

 

Viser le « 0 accident »

L’usine de Labenne est l’un des 4 sites pilotes pour la mise en œuvre du programme « STOP »  (Sécurité au Travail par l’Observation Préventive), avec le site de Bordères (Landes) ainsi que les usines de Renescure (Nord) et Estrées Mons (Somme).

Ce programme a pour objectif d’atteindre le « 0 accident » avec arrêt de travail à l’horizon 2025. Ainsi, environ 200 000 euros sont investis chaque année à Labenne pour améliorer toujours plus la sécurité des hommes. Cela va de la rénovation des allées et zones de circulation, jusqu’au démarrage des chaînes de production par tablette tactile.

 

Un engagement qui porte ses fruits puisque depuis 2011, le site a divisé par 8 le Taux de Fréquence des accidents entraînant un arrêt de travail de plus d’une journée. Une avancée significative en matière de sécurité avant d’atteindre le « 0 accident » visé. 

 

Lire le communiqué

 

 

RP carrées Netco Group
63, rue d'Angleterre
59000 Lille

Vanessa VAZZAZ : 03 28 52 07 42
www.rp-carrees.com


Présentation du groupe

Le groupe Bonduelle

Jouer la vidéo

Haut
de page