Retour close-menu Created with Sketch.

En cliquant sur J'accepte, vous acceptez l'utilisation de cookies pour des raisons techniques, à des fins d’analyse statistique et de gestion du trafic Web (cookies analytiques), de partage d'informations avec les annonceurs sur d’autres sites internet, en vue de vous proposer des informations pertinentes (cookies de ciblage) et qui correspondent à vos intérêts (cookies de personnalisation).Le Groupe Bonduelle a mis à jour sa politique de confidentialité et la gestion des données de ses utilisateurs.En savoir plus.

Actualités

Il n’y a pas de honte à s’aimer

[Canada]

Au programme 

Profiter de la Saint-Valentin pour dire son appréciation à ses collègues… avec des cœurs !

Prendre le temps de se féliciter

On ne se dit pas assez qu’on fait du bon boulot ! Ni à soi, ni aux autres. Pourtant, pour beaucoup d’entre nous, les compliments et les retours positifs sont particulièrement appréciables. Qui ne ressent pas une petite bouffée de joie quand on lui dit combien on apprécie sa présence ou ses actions ? Pourtant, pudeur oblige, ce type de geste se fait trop rare !

Les salariés de St Césaire ne sont pas du genre à se laisser impressionner ni à s’arrêter sur de mauvaises habitudes. A l’occasion de la St-Valentin, ils se disent désormais leur reconnaissance à grands renforts de cœurs et de mots sincères !

Des cœurs en pagaille

C’est dans la cafétéria, haut lieu de communication et de vie, que cela se passe. Le jour J, une boîte aux lettres et des cœurs sont mis à disposition, pour être envoyés aux collègues.

Bien entendu, le geste n’a de beauté que s’il est volontaire. C’est donc sur la base d’une participation spontanée que fonctionne le dispositif. Ce qui n’arrête aucun élan, puisque cette année, 600 cœurs ont été distribués.

Cela fait plusieurs années que l’opération a lieu : de toute évidence, nul ne résiste à un petit cœur trouvé dans sa boite aux lettres. 

Tout le monde reçoit un cœur

Pour que chacun reçoive un cœur, la direction prend le temps d’envoyer en complément un cœur à chaque employé. Un geste très apprécié, qui a du sens dans une usine où l’on est soudés !

Au-delà du geste ponctuel, qui fait du bien, il s’agit naturellement d’encourager les gestes positifs, de témoigner de la reconnaissance et du respect mutuel, pour favoriser le bien-être au travail.

Reconnaissance : on a tous à y gagner

Dans beaucoup de pays, en particulier dans le monde professionnel, il n’est pas coutumier d’exprimer sa gratitude. Si les entreprises apprennent plus facilement qu’avant à formuler du feedback positif ou à mieux communiquer, il reste encore du chemin avant que l’on puisse se dire sans gêne combien le travail ou la présence de l’autre nous est appréciable au quotidien. Et si vous disiez à un collègue qu’il est bon de travailler avec lui avant de quitter le boulot aujourd’hui ? Allez, on est avec vous ☺ 

Il n’y a pas de honte à s’aimer
Haut
de page