Retour close-menu Created with Sketch.

En cliquant sur J'accepte, vous acceptez l'utilisation de cookies pour des raisons techniques, à des fins d’analyse statistique et de gestion du trafic Web (cookies analytiques), de partage d'informations avec les annonceurs sur d’autres sites internet, en vue de vous proposer des informations pertinentes (cookies de ciblage) et qui correspondent à vos intérêts (cookies de personnalisation).Le Groupe Bonduelle a mis à jour sa politique de confidentialité et la gestion des données de ses utilisateurs.En savoir plus.

Actualités

La sécurité s’enseigne en 3D

Loin des formations basiques et classiques, c’est enmode digital que les équipes d’Estrées en France onttravaillé au développement d’une formation consacréeà la sécurité et l’hygiène : une approche innovante etludique pour aborder un sujet essentiel et sérieux...sans forcément être ennuyeux !

UN OUTIL VIRTUEL POUR ÉVITER DES RISQUES RÉELS

Impulsé par le service Ressources Humaines du site, ce projet lancé en 2019 est parti d’une feuille blanche avant d’être développé par un groupement d’entreprises dans le domaine agroalimentaire. A Estrées, des groupes de travail se sont ainsi progressivement mis en place pour garantir une utilisation accessible et assurer la formation des futurs formateurs.

bell securité

UNE TECHNOLOGIE D’AVENIR

Testée dans le Sud-Ouest de la France et présentée à Renescure etVaulx Vraucourt, cette technologie sera sans doute étendue à nos sitesen France et même en Europe : innovante et prometteuse, elle devraitêtre progressivement utilisée dans tous les programmes de formation,notamment lorsqu’il s’agit des métiers d’expertise.

DÉTECTER EN 3D DES SITUATIONS À RISQUES

Au sein d’une usine virtuelle reconstituée en 3D, le principe consiste à se déplacer par groupes de 3 ou 4 personnes pour identifier les moments susceptibles de présenter des risques. Obligatoire pour tous les permanents, cette formation d’une demi-journée doit être renouvelée au minimum tous les 2 ans : l’objectif essentiel étant d’accompagner les collaborateurs dans des jeux de rôles qui permettent d’aborder la sécurité d’une façon plus ludique. Ainsi, dans le cadre d’une mission «chasse au risque», chacun doit par exemple repérer les situations à risques pour la sécurité alimentaire dans l’usine avec un casque, debout, dans un périmètre de 4 à 5 m carrés : un système de points hygiène et de points sécurité permet ensuite d’évaluer les participants.

Haut
de page