Retour close-menu Created with Sketch.

En cliquant sur J'accepte, vous acceptez l'utilisation de cookies pour des raisons techniques, à des fins d’analyse statistique et de gestion du trafic Web (cookies analytiques), de partage d'informations avec les annonceurs sur d’autres sites internet, en vue de vous proposer des informations pertinentes (cookies de ciblage) et qui correspondent à vos intérêts (cookies de personnalisation).Le Groupe Bonduelle a mis à jour sa politique de confidentialité et la gestion des données de ses utilisateurs.En savoir plus.

Actualités

Des mots à l'action: comment Bonduelle s'engage pour notre Planète

 

Une agriculture sans résidu de pesticides

En 2019, les efforts de réduction de l’usage des produits phytosanitaires ont porté leurs fruits avec le lancement d’une nouvelle gamme de produits sans résidu de pesticides, des salades prêtes à l’emploi: mâche , pousses d’épinards et iceberg et du maïs doux en conserve . Qu’est-ce que cela veut dire «Sans résidu de pesticides»? Cela signifie qu’aucune substance active de pesticide chimique n’a été quantifiée.

Cet article pourrait vous intéresser: Le “sans résidus de pesticides”, la nouvelle tendance de l’agroalimentaire adoptée par Bonduelle

Cet engagement nécessite un travail conjoint avec nos agriculteurs partenaires et des contrôles tout au long du procédé de fabrication. Ils reposent sur plusieurs piliers:

  • un modèle agricole fondé sur la sélection des variétés, l’adaptation des modes de cultures et des traitements: les décisions de traitements des cultures sont prises sur la base d’observations et de conclusions factuelles et le recours à des substances actives chimiques est limité au strict nécessaire ;
  • des analyses par un laboratoire externe accrédité sur 100% des parcelles de la gamme sans résidu de pesticides: les produits doivent afficher une concentration de résidus de pesticides inférieure aux limites quantifiables par les méthodes d’analyses (0,01 mg/kg). Au total, toutes les molécules susceptibles de se retrouver en résidu sont analysées, soit plus de 300 pour les salades prêtes à l’emploi et plus de 500 pour le maïs en conserve ;
  • l’adaptation des procédés de fabrication en usine.

Dès 2020, d’autres produits de la marque Bonduelle viendront s’ajouter tant en salade 4e gamme qu’en conserves et surgelés et, à l’horizon 2025, Bonduelle offrira une gamme large de produits de marques sans résidu. Plus d’infos

Des matériaux d’emballage conçus pour être recyclables ou réutilisables

La réduction des emballages plastiques est une priorité et une responsabilité. Leur substitution est à l’étude et des premières mesures très concrètes ont déjà permis d’augmenter la teneur en plastique recyclé. En Europe et aux États-Unis, l’écoconception des emballages en polyéthylène (PET) des gammes frais traiteur est renforcée par l'augmentation de leur teneur en rPet (PET recyclé) et l'élimination des couvercles non indispensables. En Europe, par exemple, en 2018-2019, la part de rPet dans certains emballages a été accrue de 12% à 50%. Les couvercles en plastiques non indispensables ont été supprimés.

Des efforts qui ont permis d’économiser près de 32 tonnes de plastique sur un an. Notre ambition pour l’avenir? 100% d’emballages conçus pour être recyclables d’ici 2025.

L’innovation au service de l’agroécologie et du développement durable

En 2018-2019, en France, un outil de pilotage des machines de récolte a été préparé avec la collaboration des entreprises de travaux agricoles et de transport partenaires de la région Nord Picardie et une start-up lilloise. Cet outil, testé en 2019 en pois, a été déployé cette même année dans les champs de haricots verts.

La transition énergétique pour une croissance verte

Les énergies alternatives contribuent à rendre nos usines moins énergivores. Sur notre site de Santarém (au Portugal), l’analyse en détail de nos postes de dépense d’énergie a initié le l’installation de 3 030 panneaux solaires (pour une surface totale de 5 000 m2) en toitures et en ombrelles de parking. Cette mesure fait la différence: elle permet une autoconsommation d’énergie à hauteur de 7 à 8% des besoins de l’usine et une réduction de ses émissions de CO2 de 570 tonnes par an. Ce projet va également montrer son caractère réplicable pour développer le solaire dans le groupe. Les premiers kilowatts-heures solaires ont été produits fin 2019.

usine-santarem

Gestion durable et intégrée des ressources en eau

Le refroidissement des conserves est l’étape du processus de transformation la plus consommatrice en eau. À Saint-Césaire (au Canada), l’ajout de boucles de recirculation de l’eau de refroidissement a permis d’économiser 12% des consommations soit 30 millions de litres d’eau. Pour remédier au manque de ressources en eau en période estivale des agriculteurs locaux, le site de Bordères (en France) recycle en irrigation agricole 100% de l’eau épurée qui était auparavant rejetée en rivière. Duplicable en interne, ce projet créateur de circularité et bénéfique à la biodiversité fluviale a remporté le Trophée Bonduelle CSR Capex 2018 .

Zéro perte en énergie pour l’activité industrielle

L’usine d’Irwindale (Californie, États-Unis) a réduit sa consommation énergétique et ses émissions de gaz à effet de serre en installant  un système de cogénération à haut rendement énergétique . Fin 2019, il fournissait simultanément de l’électricité à l’usine tout en utilisant la chaleur perdue pour procurer de l’eau réfrigérée via un refroidisseur à absorption.

 

Réduire le gaspillage alimentaire

Près de 250 tonnes de marchandises sont livrées chaque année aux banques alimentaires en Russie. Les sites russes de Novotitarovskaya, Timashevsk et Moscou ont en effet mis en place  des circuits de dons aux banques alimentaires de produits à date limite d’utilisation et de produits endommagés , mais considérés comme sûrs et étiquetés à destination des consommateurs.

Pour en savoir plus sur les objectifs et les résultats de notre engagement pour la Planète?

Découvrez  «The B! Pact»!

Haut
de page