Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies par nos services.  En savoir plusFermer

Cassegrain


L’art du légume

En 1989, Bonduelle rachète Cassegrain. Une révolution culturelle à l’époque ! L’ambition de la marque au petit lapin blanc : la tradition et l’art du légume sélectionné, transmis de génération en génération.

Boîtes de conserve - cassegrain

25 références

Courgettes cuisinées à la provençale, fagots de haricots verts et liens de poireau, concassé de tomates séchées, gingembre et cumin, oignons et cannelle, compotée de pommes avec quartiers, et bien sûr, petits pois, haricots verts extra fins… La carte Cassegrain propose quelques vingt-cinq références. En rayon, Cassegrain se repère aussi à son célèbre packaging : la boîte de conserve rectangulaire ornée de visuels qualitatifs illustrant des recettes originales, et du petit lapin blanc, lunettes noires, noeud papillon vert.

 

Visitez le site Cassegrain

Cassegrain n°1

N°1
du segment des haricots verts
cueillis et rangés main

N°1
du segment
des légumes du Sud

N°1
du format individuel

La boîte haut de gamme

Elle est entrée dans l’imagerie collective française au même titre que la 2 CV, le minitel, la baguette ou le stylo bic : la célèbre boîte de conserve rectangulaire Jockey Club, lancée en 1975 et toujours d’actualité, se décline aujourd’hui dans une véritable collection de produits labellisés “Jockey Club” pour les produits hauts de gamme de la marque. 

Pour les consommateurs, Cassegrain est associé au goût, au fait maison, à la tradition revisitée France Pecqueur, Directrice Marketing Cassegrain

L'aventure Cassegrain

L’aventure Cassegrain débute en 1857 quand Charles Cassegrain achète à Nantes sa première entreprise, au coeur d’une belle région maraîchère. 1867, à l’Exposition Universelle de Paris, il présente - parmi 52 000 exposants - ses savoureux légumes en bocaux. En 1970, c’est la naissance de la mascotte, le célèbre petit lapin blanc : Cassegrain voit le jour ! Bonduelle rachète la marque 29 ans plus tard : un rêve vieux de 20 ans.

50's

“ Cassegrain, la bonne boîte “

Alors que la société de consommation prend son envol, Cassegrain propose au grand public les vertus de la conserve, technologie de pointe en phase avec les exigences des ménagères.

Années 50

Quelques années plus tard, Cassegrain décide de communiquer plus directement sur la fraîcheur de ses petits pois - la boîte passe au second plan - en glissant un consommateur heureux au coeur d’une gousse fraîchement cueillie. Une célèbre affiche de Léo Kouper - à qui l’on doit celle du film de Chaplin, le Dictateur - immortalise cette publicité qui marque les esprits de tous les consommateurs !

60's

Un logo plus tonique

Cassegrain abandonne son ancien logo au profit d’un autre, plus moderne, tonique, dans l’esprit de l’époque : en effet, la typo un peu ronde et grassouillette du logo précédent ne correspond plus aux ambitions médiatiques de la marque. Dans les magazines, à la TV, il faut se faire apprécier au premier coup d’oeil.

60's

Cassegrain signe ses premières publicités dans la presse féminine. L’origine de la forme ovale du nouveau logo lancé en 1961 ? Calquée sur la ligne d’un plat de service en argent ! 

1969

La fraîcheur gourmande à la télé

Dès 1969, Cassegrain fait son apparition à la télé avant tous ses concurrents. la voix off clamait alors : “nous vouons un véritable culte à la fraîcheur et nous mettons tout en oeuvre pour l’apporter intacte sur votre table”. Le credo de la marque Cassegrain s’imprime dans l’’esprit des consommateurs : la fraîcheur gourmande !

1970 - 75

En 1970, le petit lapin blanc bondissant du potager suscite sympathie et adhésion de la part des téléspectateurs. Une idée astucieuse : quoi de mieux qu’un lapin pour vanter son expertise en matière de légumes ? dans le même temps, le logo trouve enfin ses fondamentaux et se fixe sur la couleur verte.

En 1975, la célèbre boîte rectangulaire Jockey Club prend ses marques : elle ressemble déjà à celle que nous connaissons aujourd’hui.

80's

Lunettes noires et noeud papillon

du chic, des paillettes, du strass : à l’époque, dans la publicité, la mode est à la starification des produits. En 1987, le lapin Cassegrain gagne une paire de lunettes noires et joue les divas pour vanter ses nouvelles salades et, en 1988, les premiers surgelés de la marque.

En 1989, Cassegrain est racheté par Bonduelle. Le lapin, lui, opte pour un magnifique noeud papillon. Un signe d’élégance et d’excellence qui donne le ton !

90's

La tradition, ça a du bon

En 1999, Cassegrain se fait le chantre du légume cuisiné : toque sur l’oreille, le lapin mascotte invite les gourmets et gourmands à le rejoindre dans son combat pour le goût et l’authentique. le slogan “Soyez Cassegrain” propose à chacun de renouer avec le meilleur des traditions.

2004

Vive les saveurs de la nature et l’innovation

En 2004, nouveau packaging pour Cassegrain qui poursuit son combat pour la qualité. Le message est clair : “Cassegrain sublime les saveurs de la nature”. Dans les médias, la marque au lapin blanc investit la presse magazine, l’affichage et sponsorise 5 émissions en TV.

2007

En 2007, Cassegrain lance les concassés de légumes, composés des meilleurs légumes concassés et cusinés. Un an plus tard, la marque commercialise des produits sucrés / salés : bienvenue aux pruneaux aux amandes, compotée de pommes aux oignons, marrons aux girolles. 

2010

En 2010, Cassegrain poursuit en France sa politique d’innovation avec le lancement de nouveaux accords originaux. la marque innove aussi sur le segment des légumes secs après le lancement réussi des lentilles et haricots cuisinés.

En 2012, Cassegrain se lance sur le champignon avec 4 gammes de 4 références de Champignons de Paris.

Haut
de page