Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies par nos services.  En savoir plusFermer

Cycle de vie du produit


Cycle de vie du produit

La maîtrise et l'optimisation...

s'inscrivent au coeur de la politique de développement durable du groupe
Du champ à l'assiette, découvrez ici les chiffres et informations qui expliquent
comment Bonduelle prend en compte et agit sur l'ensemble des étapes
du cycle de vie en matière d'empreinte environnementale.

1 - Production agricole

La production agricole est une étape clé du développement durable.
Parce que la terre est un capital irremplaçable, Bonduelle encourage les meilleures pratiques culturales.


La charte

Grâce à la charte d’approvisionnement signée avec nos 3490 partenaires producteurs, nous travaillons afin de garantir les critères de qualité et de rendement nécessaires à notre activité, tout en les encourageant à limiter leurs impacts environnementaux.

25%

La production agricole - c’est à dire la matière première alimentaire cultivée – représente 25% des émissions de gaz à effet de serre chez Bonduelle.

Hubert Gave

Partenaire producteur Bonduelle, Le chef de plaine

Jouer la vidéo

En savoir plus
  • 2 - Procédés de fabrication

    Fabrication, recettes, composition des produits Bonduelle :
    pour ces différents procédés, le groupe s'engage
    sur tous les fronts pour garantir plaisir, qualité, goût, sécurité.

  • Les salades

    8

    Du champ à l’assiette, c’est ce nombre d’étapes suivies par Bonduelle pour garantir des produits de toute première qualité. En savoir plus sur les salades en sachet

  • Les surgelés

    – 30° C

    L’étape de surgélation s’effectue dans un environnement à -30°C.
    Un processus de descente rapide en température pour atteindre – 18°C
    au cœur du légume, en quelques instants. En savoir plus sur les légumes surgelés

  • Les conserves

    14 étapes à la loupe

    Notre procédé dans le détail Notre procédé dans le détail

    Bonduelle a mesuré l’impact d’une boîte de conserve
    de Petit Pois extra fin au jus, de format familial (850 ml)
    sur deux thèmes :
    « climat & effet de serre d’une part, et » l’eau » d’autre part.
    L’impact de cette conserve :
    94 grammes d’équivalent C02
    pour 100 grammes de poids net égoutté.
    0,9 litres
    pour 100 grammes de poids net égoutté
    (lavage des légumes et remplissage de la boîte.

  • Les spécialités traiteur

    La preuve par 9

    De l’approvisionnement à l’expédition par -4°C,
    le circuit salades Traiteur comporte 9 étapes clé. En savoir plus sur les salades traiteur

3 - EMBALLAGE

Nos emballages sont conçus pour protéger nos produits autant que les consommateurs et bien sûr, l’environnement. Notre priorité, toutes technologies confondues, est claire : préserver la qualité et le goût des légumes, le plaisir des clients, l’intégrité de la nature.


1 200 tonnes

Bonduelle poursuit un programme de réduction des épaisseurs de ses boîtes de conserve. Ainsi, Bonduelle Amérique du Nord a économisé 1 200 tonnes de métal en 4 ans. Pour les surgelés, le groupe travaille à la réduction de leur empreinte carbone tout en veillant à garder la plus haute qualité des produits finis. Enfin, les équipes R&D évaluent les atouts des matériaux bio d’origine végétale pour certains emballages, en vérifiant que ces éléments ne compromettent pas les besoins en surfaces agricoles dédiées à l’alimentation humaine.

Bonduelle optimise ses emballages

Bonduelle optimise ses emballages. Dans la technologie « surgelé » par exemple, les actions du groupe ont abouti à une nette amélioration des modes de conditionnement secondaires grâce à des outils rendant possible un meilleur remplissage des cartons.

En savoir plus

4 - Stockage

Bonduelle travaille en permanence pour optimiser,
partout dans le monde, ses infrastructures de stockage afin
qu’elles soient idéalement situées, dimensionnées et organisées.


Le bon espace au bon endroit

« Nous cherchons toujours à optimiser l’ensemble des approvisionnements. Cela passe notamment par la mise en place d’infrastructures de stockage suffisamment dimensionnées. Nos sites de stockage sont aussi organisés par aires géographiques et sont chargés du référencement des transporteurs, afin de choisir les options les plus cohérentes. »

1800

Dans son usine de surgelés de la Somme, Bonduelle a choisi un stockage de grande hauteur 100% automatisé. C’est un investissement de 17 millions d’euros. Les transstockeurs évitent aux employés de travailler par - 18 °C et réduisent le temps d’attente des camions de livraison. Les 1 800 rotations de camions par an vers les entrepôts de partenaires ont été supprimées.

5 - Transport

Le groupe innove en permanence pour optimiser les émissions de CO2 et réduire l’impact environnemental lié à la livraison de ses produits.

« Bonduelle est très attentif aux économies d’énergie et à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Au-delà des critères économiques, le groupe privilégie les solutions pour assurer ses livraisons et ses flux intersites. Notre flotte répond à la norme Euro 5, la plus stricte en matière de rejets atmosphériques. Nos conducteurs sont formés à l’écoconduite et nous analysons nos consommations. Ces initiatives, menées dans une vision commune, renforcent notre partenariat avec Bonduelle. Il s’est illustré, entre autres, par le lancement de chargements de 44 tonnes, ce qui évite plus de 15% de trafic sur les routes. » Damien Guewy, Directeur, Transports Duminil, France


Rail + route

Bonduelle mesure ses émissions de CO2 sur tous ses transports. Ces calculs réalisés suivant de la méthode de l’ADEME on souligné les progrès grâce (entre autres) au développement du transport combiné rail-route. En 2013-2014, 5838 tonnes d'émissions de CO² ont été évitées grâce au rail-route et au transport maritime.

Une nouvelle usine dans l'ouest canadien

L’acquisition au Canada de l’usine de Lethbridge (surgelé, province d’Alberta) permet d’optimiser le transport. Cette nouvelle organisation évite le trafic de 280 camions effectuant un trajet de 3 200 km avec à la clé 1 180 tonnes de CO2 en moins chaque année (prévision).

- 1500 camions

La création d’un atelier de fabrication de boîtes de conserve en Wall to Wall dans l’usine de Novotitarovskaya (Russie), en partenariat avec un fournisseur du groupe – Crown Cork – représentant une économie de 1 500 camions par an, soit l’équivalent de 140 tonnes de CO2 émis auparavant lors de l’approvisionnement du site en conditionnements.

En savoir plus

6 - Informer

Bonduelle accompagne les consommateurs dans leur souhait d’adopter des comportements alimentaires toujours plus en phase avec les enjeux de développement durable


Bonduelle Bienvenue

 

Jouer la vidéo

L’étiquette, pour consommer plus juste

Tous les produits Bonduelle possèdent une information consommateur indiquant les mentions obligatoires. Dès 2004, le groupe s’est spontanément engagé dans l’étiquetage nutritionnel de type 2 de ses produits. Ainsi, en plus de la valeur énergétique, de la quantité de protéines, de glucides et de lipides, l’étiquetage indique la teneur en acides gras saturés, en sucres, en fibres alimentaires et en sodium. En savoir plus sur la démarche rse de bonduelle

Écouter les clients

Dans chaque pays où Bonduelle est présent, un service dédié s’attache à la satisfaction des consommateurs et répond à leurs questions, propositions, réclamations, les répercutant auprès des responsables qualité. Par ailleurs, le groupe a déployé un outil de suivi à l’échelle internationale de ces informations lui permettant de s’adapter dans les plus brefs délais !

7 - Recycler

Le groupe assure le développement et la promotion du tri sélectif et met l’accent sur le recyclage de ses déchets industriels et des sous produits végétaux.


Zéro Impact...

Le stockage d’une boîte de conserve se fait à température ambiante : de fait, elle n’a aucun impact sur les émissions de Gaz à Effet de Serre. Même constat sur la consommation d’eau.

...et 100% recyclable

C'est en fonction de leur traitement en fin de vie que se mesure l’impact environnemental des déchets. Or, une boîte de conserve est 100% recyclable et ce, à l’infini (une fois vide et déposée dans les conteneurs prévus à cet effet).
1 tonne de boîtes en acier collectées représente 2 tonnes de matières premières non renouvelables économisées.

Nouveau cycle

Retour à l'étape nouveau fabrication

Les boîtes de conserves recyclées sont transportées à l’aciérie. Elles y sont fondues puis transformées, en bobines par exemple. Ainsi, les industriels peuvent à nouveau les utiliser comme matière première et fabriquer de nouvelles boîtes.

Haut
de page