Retour close-menu Created with Sketch.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies par nos services.  En savoir plusFermer

Communiqué de presse

Bilan du programme-pilote de culture durable de légumes de plein champ en Picardie : Cultiver et consommer autrement

Programme de production intégrée de légumes de plein champ

Les agriculteurs diminuent leur dépendance aux produits phytosanitaires

Le Groupe Bonduelle et ses organisations de producteurs picardes ont dévoilé les résultats de leurs six années d’expérience pilote axée sur la culture du légume de plein champ. Le bilan du programme s’avère encourageant et révèle qu’il est possible de produire les mêmes quantités de jeunes carottes, haricots et pois de conserve, avec la même qualité et au même prix, tout en réduisant l’utilisation des produits nécessaires au traitement des plantes.

Un recours aux produits phytosanitaires qui baisse de 17%

Les huit fermes-pilotes impliquées dans le programme de production intégrée ont pu en 2013 réduire de 17% leur IFT (Indice de Fréquence de Traitement) par rapport à 2007. C’est 18% de mieux que la moyenne observée en 2013 pour l’organisation de producteurs OP-L-Vert,  référence régionale pour la culture de légume. Cette baisse notable du recours au traitement phytosanitaire est le résultat d’une pratique alternée du désherbage mécanique et chimique, combinée à une gestion stratégique de l’exploitation des sols.

Toutes cultures confondues, le groupe-pilote a réduit son IFT de 22%. Là encore, c’est 34% de mieux que la moyenne régionale.

L’écodésherbage, ça marche !

Si les résultats déjà obtenus ne sont, pour le légume, pas tout à la fait à la hauteur des ambitions formulées en 2009, le consortium qui s’est formé autour du programme-pilote et réunissant le Groupe Bonduelle, ses deux organisations de producteurs picardes, ainsi que de nombreux acteurs partenaires (AgroTransfert, INRA, les Chambres d’agricultures de Picardie, la FREDON Picardie, UNILET, les fonds européens…), se réjouit du travail accompli par tous les acteurs.

Les résultats montrent qu’il est possible de combiner le désherbage chimique et mécanique à condition de s’adapter au contexte climatique. Un guide du désherbage alternatif a pu également être édité et diffusé à grande échelle dans toute la filière. 

S’agissant de la lutte contre les maladies et les ravageurs, les résultats sont moins probants hormis quelques pistes de bio contrôle. Une avancée de la recherche est attendue dans ce domaine.

Le programme-pilote devrait maintenant trouver son prolongement au cœur d’un Groupement d’Intérêt Economique et Environnemental (GIEE) approuvé par le ministère de l’Agriculture qui en concentrant toutes les dynamiques déjà impliquées poursuivra les travaux de recherches et d’amélioration des outils. Le GIEE se concentrera sur la préservation de la qualité des eaux de captage du bassin de Caix (Somme). L’objectif restera le même : une production et un rendement optimisés pour les agriculteurs, un produit de qualité et accessible pour le consommateur, des sols et des ressources préservés pour l’environnement.

Lire le communiqué

RP carrées Netco Group
63, rue d'Angleterre
59000 Lille

Vanessa VAZZAZ : 03 28 52 07 42
www.rp-carrees.com


Présentation du groupe

Le groupe Bonduelle

Jouer la vidéo

Haut
de page