Retour close-menu Created with Sketch.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies par nos services.  En savoir plusFermer

Actualités

Optimisation du transport chez Bonduelle

Depuis avril 2013, Bonduelle a mis en place un flux de transport maritime entre l’usine de Renescure ( via le port de Zeebruges) et le port de Bilbao en Espagne. C’est environ 20% des flux d’approvisionnement au départ de l’usine qui passeront par les autoroutes de la mer.

Les autoroutes de la mer répondent à deux priorités du Grenelle de l'environnement. Elles permettent de désengorger les axes routiers, en proposant une alternative plus respectueuse de l’environnement. De plus, ce transfert réduit les émissions de gaz à effet de serre. Les autoroutes de la mer se distinguent du cabotage ou des liaisons maritimes classiques par la recherche de la performance d’un bout à l’autre de la chaîne de transport . Il s’agit de proposer, entre deux ports, un service fréquent, régulier et cadencé (horaires fixes), à la fois rapide et fiable pour un prix attractif par rapport à son équivalent sur route. Chez Bonduelle, un camion par semaine embarque au port de Zeebruges en direction de l’Espagne, ce qui permet d’économiser 960 km de route soit 55% d’émissions de CO2 en moins par camion.

En parallèle, dans une perspective d’amélioration continue, Bonduelle renforce le développement du combiné rail-route. Depuis février 2013, 30% des flux d’approvisionnement de l’usine de Renescure vers l’Espagne se font par rail économisant ainsi 75% des émissions de gaz à effet de serre par camion. Le transport est l’un des axes prioritaires de la démarche RSE de Bonduelle dont l’objectif fixé pour 2012-2013 est d’atteindre une économie de 3000 tonnes de CO2 dans le groupe.

Haut
de page